Welcome to Petit Saint-Vincent

13 et 14 février

A quelques milles au sud d'Union, il existe un petit paradis terrestre privé, propriété d' un américain qui y a construit un resort très select noyé dans la nature et qui accepte le débarquement des plaisanciers. On y accède en passant devant deux îlots microscopiques Punaise et Morpion. Le dernier se résume à une langue de sable plantée d'une petite paillote. Petit Saint Vincent présente pour sa superficie un relief marqué et est entouré d'une immense barrière de corail.

Petit Saint-Vincent

La plage est belle. Nous nous occupons comme d'hab (bah oui mais on n'est pas du tout blasé !) en faisant du snorkelling, en nageant et faisant une jolie balade dans l'intérieur de l'ile. Nous crapahutons jusqu'à la tombée de la nuit dans les sous-bois qui sentent bon l'humus après un grain en peinant un peu à retrouver notre chemin.

Un grain arrive

Le mouillage de Petit Saint-Vincent

Du point culminant la vue sur le lagon et sur Petite Martinique est merveilleuse. On ne se lasse pas de tous ces dégradés de bleu.

vue-du-sommet-de-petit-saint-vincent.jpg

Les bleus des Tobago

Nous quittons cet endroit de rêve et du coup tous nos bateaux copains Lilirose, Reine de Saba et Liladhoc qui descendent vers Grenade, pour remonter tranquillement sur La Martinique en passant par Saint-Vincent. Nous recevons des hôtes de marque très très très attendus par tout l'équipage d'Humanes fin février! Ils atterrissent à Fort de France...

« Nath second d'Humanes ! »

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Les commentaires sont clôturés

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×